Histoire de la loge « Kadisha » à l’Orient de Tripoli, fondée le 1er février 1906 !

.

Le Très Illustre Frère Jalal al AHDAB (33°) , Grand Maître

Originaire de Tripoli , Grand Maître au 33° du REAA, Jalal al AHDAB a été Vénérable Maître dans les années 1935 de la loge « Al Ahdab N° 1 » à l’Orient de Beyrouth sous juridiction de la Grande Loge Syro-Libanaise (qui avait pris en 1934 son indépendance de la Grande Loge d’Égypte) et dans les années 1950.

Vénérable Maître de la loge « Al Rachid » à l’Orient de Damas aussi sous juridiction de la Grande Loge Nationale Syro-Libanaise.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Assaad BORT, il a appartenu au début du 20ème siècle à la loge "Kadisha" à l'Orient de Tripoli (Liban) sous juridiction de la Grande Loge d'Ecosse avant de rejoindre la Loge "Al Mizbah" à l'Orient de Tripoli (Liban).

Georges BANDALI, Cofondateur en 1919 de la loge « Mina al Amin N° 245 » à l’Orient de Tripoli sous juridiction égyptienne, il devient Vénérable Maître en 1929 de la loge « Al Arz » à l’Orient de Tripoli sous juridiction de la Grande Loge Nationale d’Égypte. Il fréquenta en même temps plusieurs loges dont la loge « Fam al Mizab ».

Chucri FAKHOURI, Cofondateur en 1906 de la loge « Kadisha » à l’Orient de Tripoli (Liban) sous juridiction de la Grande Loge d’Écosse. En 1914, il rejoint la loge « Fam el Mizab » à l’Orient de Tripoli sous juridiction de la Grande Loge d’Écosse.

Bahige Chucri FAKHOURI, Il a été Secrétaire dans les années 1935 de la loge « Fam al Mizab N°1130 » à l’Orient de Tripoli (Liban), sous juridiction de la Grande Loge Syro-Libanaise (qui avait pris en 1934 son indépendance de la Grande Loge d’Égypte) et devient par la suite son Vénérable Maître.

Histoire de la loge « Kadisha » à l’Orient de Tripoli, fondée le 1er février 1906 !

À ses débuts, elle pratiquait la langue française, mais huit ans plus tard ce fut en arabe.

Parmi ses premiers fondateurs, on retrouve Georges Dimitri Sursock (de la Loge « Le Liban »), Salamé Ghoraïb, Rachid Yaziji, Habib Zablit, Moussa Nahas, Michel Rahmé, Antonios Fadel, Elie Zehil, Habib Attié, Habib Malek (de la Loge « La Paix ») et Sami Nahas (de la Loge « La Phénicie ou Phénicia »).

Elle a eu comme Vénérable Youssef Hakim initié en 1911.

En 1913, elle comptait plus de 120 membres.

Parmi ses membres, on trouve aussi plusieurs médecins, avocats, pharmaciens et deux religieux (un Imam et un prêtre orthodoxe) ainsi que les « Frères » :

Noureddin Mikati, Abdellatif El Omari, Constantin et Samuel Yanni, Abdallah et Alexandre Ghoraïb, Khaireddin Abdelwahab, Chucri Fakhouri, Assaad Bort, Michel Salloum, Rachid Moussorani, Mahmoud Minkara, Antonios Gellad, Mounir el Malek, Nassib Bisbany, Yasper Yaziji, Mustapha Oweida, Zaki et Constantin Klat, Toufic Mabro, Jean Hakim, Constantin Doumani, Alexandre Habib, Antonios et Assaad Bassili, Ibrahim Khouli, Georges et Sélim Antakly…

Cette loge qui avait été fermée en 1930 à la suite de différents survenus entre ses affiliés a été ouverte à nouveau le 18 juin 1932, sous la Présidence de Cheikh Mounir Malek.

Notons que dans les années 1960, on trouvera dans les loges maçonniques de Tripoli et El Mina, la plupart des grandes familles de Tripoli, aussi bien musulmanes que chrétiennes :

Chez les Musulmans on peut citer les familles :

Les Ahdab,  Karamé, Oweida, Moukadem, Ghandour , Husseini, Minkara, Zreik, Moussorani, Kabbara, El Omari , Abdelwahab..

Chez les Chrétiens

Les Bort, Khlat, Naufal, Khoury, Dib, Sawaya, Boulos, Ghoraïb, Nini, Yanni….

Toutes ces familles, on les retrouve aussi appartenant aux Rotary et Lions Clubs !

(Extraits du livre "Histoire de la Franc-Maçonnerie au Moyen-Orient (Liban, Syrie, Palestine, Turquie, Egypte, Iran...)" de Jean-Marc Aractingi , 706 pages, Amazon ).