Sa Structure

Ce nouveau rite est composé de «Six Cycles Initiatiques» où «Demeures Spirituelles ( Manâzil )» , chaque cycle s'articulant autour des 33 grades du REAA, de la symbolique arabo-musulmane, des différentes branches initiatiques de l'Islam (Soufis, Ismaéliens, Druzes…) ainsi que de l'ancienne franc-maçonnerie opérative musulmane, formant ainsi une spirale ascendante vers le chemin de la vérité.

Le tout est précédé d'un nouveau concept celui de «Mourid/Aspirant» , qui est un grade de «passage». Soit donc un total de «Sept Stations ( Maqâmat )» sur le long chemin initiatique du franc-maçon ou maçonne.

Ces Cycles se résument ainsi:

- Le Premier Cycle « Oustaz al Kamel/Maître Parfait » , allant du 1° au 5° grade. Ce Cycle est celui de la « maîtrise initiale, سيادة الأولية , siyadat al awaliya».

- Le Deuxième Cycle « Muntakhab al Kamel/Grand Élu Parfait », allant du 6°au 14° grade . Il est celui de la « spiritualisation symbolique , روحانية الرمزية ,rûhaniat al ramzia».

- Le Troisième Cycle « Amid al Akbar/ Grand Pontife » allant du 15°au 19° grade . Il est celui de «l'incarnation de l'esprit , تجسد الروح , Tajassod al Rûh».

- Le Quatrième Cycle « Émir/Prince de Mercy » allant du 20°au 26° grade . C'est celui de la « connaissance objective , المعرفة الموضوعية, Al Maarifat al Mawdei'ya ».

- Le Cinquième Cycle «Cheikh Aql/Chevalier Kaddosch» allant du 27°au 30° grade . C'est celui de la « Pratique Énergétique , ممارسة كفاءة الطاقة " .

- Le Sixième et dernier Cycle « Kabrit al Ahmar/ Souverain Grand Inspecteur Général » allant du 31° au 33°grade.

Avec son dernier et ultime grade (33° au REAA soit le 7° degré au Rite Œcuménique , ce dernier cycle, qui est la « Quête du Magistère السلطة التعليمية » ,est l'accomplissement des différents Univers par lesquels le Mourid est passé durant son « Voyage Maçonnique » afin de devenir « Al Insan al Kamel » ( l'Homme Parfait ) où « Homme Universel » , qui est dans le langage hermétique islamique désigné comme le « Kabrit al Ahmar » ( le Soufre Rouge ), représenté aussi symboliquement par le Phénix.

Ce premier tome d'une série de six tomes est consacré à l'étude du rituel et catéchisme du Premier Cycle , précédé par celui du « Mourid/Aspirant » .

Ce premier cycle accompagne le Mourid à travers les cinq premiers grades à la compréhension , entres autres ,du terme «Béni el Mîm» , terme ésotérique dans toute sa splendeur, puisqu'il signifie d'une part les «Fils du Mîm», ( ici le Mîm est étudié en tant que lettre ésotérique ) et d'autre part l'étude des sciences de la clé = Ilm el Miftâh et que l'on trouve au 4ème grade , celui du Maître Secret, avec la clef d'ivoire.

Tome I , 420 pages; 20 Euros- Amazon

 

N.B.

La franc-maçonnerie et ses rites :

Les premières loges maçonniques n’ont pas fonctionné avec un rituel bien élaboré et précis ; les premiers rituels dont on dispose remonte à la fin du XVIIè et au début du 18ème siècle ; ils se limitent à deux puis trois degrés.

Ce n’est qu’ultérieurement et à la suite d’initiatives individuelles que les principaux rites ont été codifiés.

Voici l’essentiel des rites connus.

Rite du Mot de maçon (sans doute le plus ancien – vers 1630) pratiqué en particulier par la loge de Kilwinning no 0 (la loge la plus ancienne)

Rite des Moderns

Rite des Anciens Devoirs

Rite standard d'Écosse

Rite des Antients

Rite de Misraïm

Rite de Memphis

Rite canadien

Rite de Memphis- Misraïm

Rite symbolique italien

Rite philosophique italien

Rite d'adoption

Rite des Anciens Devoirs (n’est plus utilisé)

Rite écossais de 1962

Rite écossais ancien et accepté

Rite écossais primitif

Rite écossais rectifié

Rite standard d'Écosse

Rites maçonniques égyptiens

Rite émulation

Rite français

Rite français moderne rétabli

Rite des philalèthes (n’est plus utilisé)

Rite du royal Secret (n’est plus utilisé)

Rite Swedenborg

Rite opératif de Salomon

Rite de Schroeder

Rite de la stricte observance templière

Rite suédois Rite d'York

Le rite œcuménique (créé en 1950) semble le plus récent (il est pratiqué par le grand Orient Arabe Œcuménique)

L’ensemble de ces rites fonde leurs références sur la culture biblique aussi bien rencontrée dans le christianisme que dans le judaïsme ; le rite œcuménique est le seul qui fasse aussi référence à la culture arabe.

source :http://www.idealmaconnique.com/#!rituel-universel/